L’Opéra nationale de Paris aurait-il fait autant parler de lui sans la fameuse fresque de Chagall ? On en doute fort. Cela fait bientôt 55 ans que son plafond a été entièrement rénové suivant la proposition d’André Malraux, ministre de la Culture à cette époque-là. S’il est indéniable que l’œuvre du talentueux Marc Chagall est d’une beauté artistique époustouflante, il n’a pas fini de susciter la polémique. Qu’est-ce qui fait autant sa renommée ? On fait le point.

 

qui a peint le plafond de l'opéra

 

Qui a peint le plafond de l’opéra de Paris ?

Le 23 septembre 1964, Marc Chagall présente aux yeux de tous le nouveau plafond de l’Opéra Garnier. Il lui a fallu plus d’un an, plus de 50 esquisses et trois assistants pour le finir entièrement. Ce, après que le ministre Malraux a fait appel à lui pour le réaliser. Le plafond est constitué de plusieurs morceaux qui font au total une superficie de 220 m2. Il faut dire que son accomplissement fut un exploit digne de ce nom. Le peintre biélorusse dévoile alors son œuvre le jour de l’inauguration. Une œuvre qui traduit sa passion pour l’art, la musique et la vie, qui se reflète à travers les images, les foisonnements et les couleurs de la toile.

Un monument qui a toujours suscité de vives réactions

Avant même sa présentation officielle, la polémique qui tournait autour de la fresque n’était pas toujours glorieuse. Pour comprendre cet état de fait, il faut connaître l’histoire du plafond de l’Opéra de Paris. Au départ, c’était l’œuvre de Jules Eugène Lenepveu qui s’intitule « Les muses et les heures du jour et de la nuit » qui ornait ce plafond. Il s’agissait d’une peinture classique datant de 1872, avant que Malraux ne décide de le changer entièrement. C’est ce qui a déplu la plupart des puristes. Ils tenaient à ce que le plafond ne soit pas modifié en une toile plus contemporaine, chose qu’ils jugeaient en désaccord avec le style du bâtiment. D’un autre côté, le choix du ministre pour Chagall dérangeait encore plus, car le peintre n’était pas très apprécié à l’époque. Pourtant, il est important de souligner que la toile de Chagall ne fait que recouvrir le plafond initial de Lenepveu sans le détruire. Elle peut être démontée. Quoi qu’il en soit, le débat reste toujours d’actualité, même si, selon plusieurs, il n’a plus lieu d’être, et qu’il faut juste apprécier le chef-d’œuvre de ce grand peintre à sa juste valeur.

 

fresque de chagall

 

La fresque de Chagall, plus qu’un plafond !

Beaucoup plus qu’un simple plafond, la toile de Chagall est un monument parisien digne d’un musée. Elle représente un hommage aux ouvrages des compositeurs et des grands noms de l’opéra et de la danse. Mozart, Wagner, Berlioz, Rameau, ou encore Debussy, tous ont une place de choix dans la fresque. Il célèbre à travers sa toile le monde fabuleux du spectacle. En tout, 14 compositeurs d’opéra et de musique lyrique voient leurs œuvres mis en avant dans cet ouvrage. Avec un peu plus d’attention, il est également facile de voir Chagall lui-même et son ami Malraux dans cette peinture.

Dans la même catégorie...